16/05/2018

Mural Tubize


Il y a, vers le centre de Tubize, le musée de la Porte (petit musée local) qui conserve dans son nom le souvenir qu’il y eut là une porte d’entrée. L’entrée des villes était jadis marquée par des portes monumentales du style architectural en vogue.  Les éléments décoratifs et narratifs disaient l’esprit et la gloire de ces villes. Elles sont aujourd’hui l’emblème des lieux qui les ont conservés. La nouvelle porte d’entrée de Tubize, c’est le rond-point du TGV.  Au moyen âge,  on disait que la ville rendait libre. Figurer l’idée du libre accès accordé aux usagers, c'est le message de cette peinture à l’entrée de Tubize; à l’image d’un code d’accès librement accordé (une référence à l’esprit collaboratif, né du monde de l’informatique, sous la forme de l’open source), une invitation à entrer en relation.



C'est une très grande peinture murale sur un mur circulaire en béton situé sur le rond-point dit « du TGV »  à l'entrée nord de Tubize. Cette peinture s’organise en 4 bandes horizontales de 60 cm de haut, déroulant une succession de formes de mon alphabet plastique. 



Celui-ci reprend les formes obtenues par la découpe d’un carré en deux dont une partie opère soit une translation ou une rotation, pour se recoller et créer une forme nouvelle plus complexe.


Ce sont  des  signes ouverts, sans signification précise, visant à évoquer l’idée d’une langue, d’un code linguistique imaginaire.
 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

◄▄►◄▀►◄▄►◄▀►◄▄►