05/06/2022

 


Biographie

François Huon , artiste belge, sculpteur, peintre, graphiste né le 22.10.1964 à la rue Jean Jaurès à Bois-Colombes (F)

1989, diplômé de l’atelier de communication graphique dirigé par Luc Vanmalderen (La Cambre, Bruxelles)

Dès 1995, il élabore un système de formes obtenues par une méthode originale : la découpe d’un carré en deux dont une partie opère soit une translation ou une rotation, soit un changement d’axe pour se recoller et créer une forme nouvelle plus complexe. Il entend fonder sa démarche sur l’établissement d’un code linguistique graphique apte à composer des œuvres dans toutes les dimensions, registres et matériaux. Ce programme l’amènera à créer des œuvres en relation avec les contextes spatiaux, sociaux ou historiques sous forme d’interventions éphémères ou d’intégrations artistiques durables en Belgique et à l’étranger.

Il est Professeur de Pratiques Expérimentales à l’Ecole des arts de Braine-l’Alleud (B). Son atelier est à Rebecq où il vit, dans l'ouest du Brabant Wallon.


Entretien 

 

Comment décririez-vous votre approche artistique?

Mon approche artistique peut se décrire comme l'élaboration d'un langage plastique personnel. J'ai établi, dans la première partie de ma vie artistique, une méthode de création de formes simples, un système ouvert laissant toujours le champ libre aux nouvelles possibilités. Puis j'ai fait l'inventaire de ces formes afin de constituer une phraséologie propice à s'adapter à toute sorte de situations contextuelles.

Matière, forme ou support, qui prime? Et pourquoi?  

Matières, formes, supports découlent de l'organisation de l'oeuvre liée à sa signification. Si les formes sont établies par avance, j'aime que les supports et les matières restent simples et lisibles. C'est la même chose pour les modes d'assemblages que je cherche à restreindre pour chaque réalisation. Parfois, le support c'est les formes mêmes qui se tiennent les unes aux autres.
L'unité reste une qualité première d'un objet artistique, gage de sa résistance physique et actuelle.

Votre rêve d'artiste?  

Mon rêve est que mes réalisations apportent des réponses appropriées et originales.

Comment vous décririez-vous en un mot?  

Une personne très proche de moi dit que le mot «interprétation» pourrait me décrire; dans le sens d'action d'expliquer, de révéler la signification d'une chose obscure, son résultat.

 

 

Panorama

Elaboration

Je m'implique dans la réalisation de mes oeuvres, le processus de transformation des matériaux en pensée artistique est une joie quotidienne. J'apprends de nouvelles techniques si le besoin s'en présente.

Usage

Utilitaire: je trouve important que l'art puisse avoir une fonction sociale, comme dans l'art public, dans la réalisation de trophées ou dans l'enseignement.

Artistique: je conçois mes oeuvres comme remède contre les servitudes plutôt que comme placement sur le marché de l'art. Leur vertu est l'accompagnement gracieux des personnes dans leur vie de tous les jours.

Rituel: l'aspect sacré de l'art se reconnaît dans la sincérité et l'honnêteté de son auteur.

Contenu

Explicite: la forme parle directement.

Implicite: se révèle lorsqu'on est en présence prolongée d'une oeuvre.


Curriculum vitae

Expos personnelles depuis 2017  

2017 Bergamo (It), Studio Vanna Casati 

2017 Hierges (Fr), Dans la tour médiévale du château

2018 Louvain-la-Neuve (B), création des trophées INCIDENCES - économie en Brabant Wallon

2020 Bruxelles, Galerie Albert Dumont: Luc Etienne / François Huon                           

2021 Woluwé-Saint-Lambert (Burxelles), NOVATION, installation art urbain (org. Lieux-Communs) 

2021 Bruxelles Création des trophées “Caïus” du mécénat d'entreprise (Prométhéa)


Expos collectives depuis 2017  

2017 Ile de Tinos, Cyclades (GR): biennale d'art urbain: Le Labyrinthe                          

2017 Ixelles (B), galerie Peinture fraiche: la géométrie non-euclidienne

2018 Bruxelles (B), galerie M. Ehmer : Labyrinthe, biennale de Tinos (Gr), curatrice : Mireille Liénard 

2018 Huy (B), Biennale d’art urbain, Dédale

2018 Tournai (B), Art dans la ville, Saint Piat : IN FILUM 

2018 Casablanca, Rabat (Mc), Art & Math 

2019 Saint-Gilles, Bruxelles: Subcinctus

2019 Xhignesse (B), église saint Pierre, Le Voyage à Xhignesse (org. Lieux-Communs) 

2020 Xhignesse (B): diptyques, Eglise saint Pierre, Le Voyage à Xhignesse (org. Lieux-Communs) 

2021 Ouest du Brabant Wallon (B): Kunsten Bois des Arts, 6 oeuvres dans 6 communes 

2021 Gare de Luxembourg-ville (L): résidence internationale «Gare art Festival»

2022 Tournai (B): MuFlm, BORDER, triennale d'Art Contemporain 


Intégrations artistiques publiques                                                             

2000 : Calepinage du sol de l’espace culturel provincial du Hainaut, La Hestre 

2007-2008 : Halls, parkings du médiateur et service social de la Région Wallonne à Namur 

2011 : Murs intérieurs du tribunal de la jeunesse à Nivelles (Brabant Wallon)

2013 : Peinture murale à Antoing (Hainaut occidental) 

2014 : Peinture murale commémorative des valeurs nées du conflit 14-18, Braine-l’Alleud

2018 : Peinture murale (170 m²) sur le mur circulaire du rond-point TGV à l'entrée de Tubize

2021-2022 : Peintures murales sur et dans le bâtiment du Centre Culturel & Sportif d'Eghezée





Petits assemblages (bois et laiton) en volume de formes peintes

 



 

Tableaux 90 x 90 cm

 



Assemblages en volume de formes métalliques

 

 


 

 

 

Formes installées

 


 

 

 

 

Formes transformées

 


 

 

 

 

Séries

 


 

 

 

 

Signes et objets

 


 

 

 

 

Stèle, panneau, blocs

 


 

 

 

 

Art public

 


 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

◄▄►◄▀►◄▄►◄▀►◄▄►